En 2018, l’atelier HVO Conservation a travaillé sur 4 dessins de Rodolphe Salis ou représentant Rodolphe Salis par un de ses contemporains, Uzès, à la demande de Sophie Brégeaud-Romand, conservatrice du musée Auto-moto-vélo de Châtellerault.

Arlequin, R. Salis, In. 704, avant traitement

Arlequin, R. Salis, In. 704, avant traitement

Ces dessins ont été exposés très longtemps à la lumière du jour, ils sont aujourd’hui largement insolé : le papier d’oeuvre a fortement bruni, il est cassant. Les montage sur carton de fond avec ou sans passepartout ont été réalisés avec des matériaux de mauvaise qualité, qui ont favorisé la dégradation acide du papier d’oeuvre. La colle utilisée est un adhésif d’origine animale (type gélatine) rigide, cassant et de couleur brune. Ces dessins sont donc très fragilisés.

Le travail de l’atelier s’est déroulé selon les étapes suivantes :

– prises de vue photographiques avant traitement pour documenter le montage ancien et l’état de conservation de l’oeuvre

– constat d’état : identification des matériaux en présence et des dégradations afin d’établir un diagnostic et une proposition de traitement

– retrait des montages anciens inadéquats

– consolidation des déchirures, comblement des lacunes et mise à plat pour certains afin de retrouver une planéité satisfaisante.

– prises de vues photographiques après traitement

– mise en pochette de conservation (papier barrière 90 g/m2, norme ISO 9706)

inv 704 comp

Arlequin, R. Salis, Inv. 704, après traitement

 

Ces dessins ne sont pas destinés à être exposés à nouveau en raison de leur fragilité mais seront numérisés pour être accessibles au chercheur et utilisés à des fins pédagogiques.

Plus d’infos sur les collections du musée en rapport avec Rodolphe Salis en cliquant ici.

 

Le Musée Auto-Moto-Vélo est actuellement fermé et rouvrira ses portes en septembre 2019 avec un  nouvel espace dédié au Chat Noir !

https://www.ville-chatellerault.fr/animations/musees